Acharak

Vue d’ensemble

Nom : Acharak

Race : Orc

Fonction : Seigneur de Guerre Griffe Sombre

Contexte

Ecoutez bien attentivement, ce n’est pas un endroit pour les ignorants ! Nous ne nous amusons pas ici ; nous nous battons pour nos vies, et trop d’entre nous ont perdu cette bataille. Nous sommes parvenus si loin, avons enduré tant de choses, et avons jusqu’ici appris si peu. Il est temps de changer cela.

Je ne connais cet Acharak que trop bien. C’est un chef de guerre sanguinaire, et avant qu’il n’arrive ici, il était un fléau pour les fermes des Collines Célestes. Il est cruel et sans pitié, mais pas aussi stupide que vous pourriez le penser. C’est un fervent amateur d’alchimie et d’incendiaires. Prenez garde à cela. Bien sûr, lorsqu’il est frustré, il est plutôt enclin à aller frapper diverses choses avec son énorme massue.

Cela ne peut être une coïncidence que les orcs pullulent à travers l‘île. Beaucoup les sous-estiment comme étant des brutes ignorantes, mais les orcs sont rusés et vous surprendront si vous n‘êtes pas sur vos gardes. Les orcs ont sans doute leurs propres idées quand aux origines de l’Ile de l’Aube, et ce qu’elle représente. Et Acharak a évidemment des talents pour la magie, ou du moins une compréhension intuitive de celle-ci. Pour quelle autre raison cette Pierre Démoniaque le fascinerait-elle autant ? Pourquoi ses serviteurs parcourent-ils le flan de la colline, si ce n’est pour trouver un quelconque artefact, un indice qui pourrait la déverrouiller ?

Et s’il résout le mystère avant nous, qui sait quelle sera l‘étendue des conséquences ?

Mes chercheurs ont payé le prix ultime pour que je puisse éclaircir ce mystère. Je ne déshonorerai pas leur mémoire, leur sacrifice ! Je ne permettrai pas que mes frères soient morts en vain. Quoique cet Acharak veuille, arrêtez-le. Abattez-le, incinérez son cœur sombre, et apportez-moi ce qu’il avait en sa possession. Si la Pierre Démoniaque mérite d‘être protégée, elle mérite aussi bien d‘être prise. Il est temps d’envoyer un message aux orcs, et à tous ceux qui s’opposent à la Fédération Valkyon.

C’est notre île !